Choisissez le type de recherche
  • Site
  • Web
Search

Principes de DB2 Web Query

Organisation

DB2 Web Query est un produit qui s'exécute à 100% sur l'IBM i (AS/400). Il n'a besoin d'aucune passerelle sous Windows ou sous Linux, et c'est très appréciable quand on a un système d'information basé sur ce type de serveur !

Depuis la version 2.2, les travaux tournent dans le sous-système QWEBQRY. Le schéma suivant présente l'organisation telle qu'elle est définie dans la documentation IBM :

Organisation DB2 Web Query - documentation IBM
Le port utilisé par défaut par le serveur Web de DB2 Web Query est le 12331

Connecteurs

Les connecteurs sont utilisés pour accéder aux données. Par défaut, on dispose des connecteurs suivants :

  • DB2, pour accéder à la base de données de l'AS/400 local ou à d'autres AS/400
  • QUERY/400, pour utiliser le résultat d'analyses QUERY/400 comme sources de données
  • OPNQRYF, pour se servir d'Open Query File comme sources de données

Le connecteur DB2 est le plus utilisé. Il permet d’accéder aux bases de données DB2 locales ou distantes. QUERY/400 est utilisé pour la compatibilité avec l'existant et est souvent remplacé par des rapports "natifs" utilisant le connecteur DB2 plus efficace (il utilise notamment SQE le moteur d'accès aux données en SQL très performant).

D'autres connecteurs sont fournis dans la version standard de DB2 Web Query. Nous apprécions particulièrement le connecteur SQL Server qui permet d'accéder à des données situées dans des bases SQL Server comme si elles étaient en local sur l'IBM i..

Métadonnées

Une des grandes forces de DB2 Web Query est de s'appuyer sur une couche métadonnées (Metadata) qui masque à l'utilisateur la complexité de la base de données. Grâce aux métadonnées on peut notamment :

  • Renommer les zones
  • Créer des zones calculées (une zone « MARGE » en fonction des colonnes CA et COUT)
  • Eclater des zones (une date, par exemple, en jour, mois, trimestre et année)
  • Définir des dimensions qui seront utilisées par le module OLAP
  • Etablir des jointures entre tables

A noter que grâce au studio (Workbench Studio), le travail de codification des métadonnées est réalisé une seule fois et réutilisable par un ensemble de rapports.

Utilisateurs

DB2 Web Query répond aux besoins des types d'utilisateurs suivants :

  • Utilisateur final, qui se contente de cliquer pour exécuter des rapports prédéfinis
  • Expert métier, qui connait les données et qui a des besoins qui évoluent dans le temps
  • Informaticien, qui conçoit la couche métadonnée et l'essentiel des rapports

Sécurité

Un autre point fort de DB2 Web Query est que la sécurité est basée sur les profils utilisateur des IBM i. Pour entrer dans le logiciel, il faudra fournir son ID/PWD utilisé pour ouvrir une session AS/400.

Les rapports sont rangés dans des domaines. C'est au niveau de ces domaines que la sécurité sera définie, notamment à l'aide de profils de groupe.

Chacun ne voit que les domaines, donc les rapports, auxquels l'accès est autorisé. 

Pour en savoir plus, demandez une démonstration en ligne en cliquant ici !

COORDONNEES

Bureaux et Siège Administratif

32, Chemin de notre Dame

34160 BEAULIEU

04 30 96 97 32

NOTOSLETTER

Inscrivez-vous à la Newsletter de NoToS

*

*

* Champs obligatoires

BLOG

Consultez les derniers articles

Débogage de programmes IBM i avec RDi

Rédigé par GAYTE Dominique

PARTENAIRES

Microsoft specialiste PME AS400 NoToS IBM partner AS400 NoToS Zend Solution Partner PHP IBMi AS400 NoToS